facebook

La Ville Des Cayes

News

 Breaking News

Des anciens soutiennent les nouveaux

septembre 06
13:10 2009

 
  La directrice de l’école, Soeur Margareth Louizaire, en compagnie d’un ancien élève et d’une fillette lors d’un tirage d’un jeu organisé pour commémorer le cinquantenaire de l’institution
   
 
  Des centaines de gens venus de partout ont participé à la messe de la fête coïincidée avec la patronale le dimanche 30 août. A l’arrière plan, l’évêque des Cayes, Mgr Guyre Poulard, s’apprête à entrer à l’église
   
 
  Le cinquantenaire a été une grande occasion pour les anciens élèves de l’école, amis de vieille date, de se rencontrer
   
 
  Mis à part la messe,l es activités culturelles et les soirées dansantes, les festivaliers se sont bien amusés dans la rivière  » Acul du Sud »
   

La fête patronale de Ducis, grand quartier de Torbeck (commune des Cayes), a coïncidé cette année avec le cinquantenaire de l’école St Pie X de Ducis portant le nom du patron de l’église de la communauté. A l’initiative du révérend père Patrick Eugène, un ancien élève de ladite école, un comité baptisé « Comité du Cinquantième » a été installé en vue d’organiser diverses activités, dont les profits seront attribués à l’école, en vue d’aider celle-ci à surmonter les difficultés matérielles qui entravent son bon fonctionnement.

Pour pouvoir collecter de l’argent, des jeux et des activités culturelles, entre autres, ont été ainsi organisés à cette occasion ainsi qu’un marathon a été aussi lancé. Réjouie, la directrice de l’institution, soeur Margareth Louizaire, qui a reçu du matériel didactique d’anciens élèves, a loué cette initiative et jugé que les fonds collectés à partir de ces activités doivent servir à l’installation d’une bibliothèque pour l’école.

« Nous avons des élèves qui viennent en classe sans un cahier, déplore soeur Louizaire. Certains parents ne peuvent même pas réclamer les carnets de notes de leurs enfants à la fin de l’année pour une modeste somme. Comment leur demander d’acheter des livres ? Dans ce sens, l’installation d’une bibliothèque qui constitue un grand besoin pour l’apprenant est très importante pour nous, et c’est une initiative louable », s’est exprimée la soeur de St-François d’Assise.

En effet, le cinquantenaire de l’école St Pie X de Ducis, qui compte 281 élèves, a été une occasion pour sa directrice de faire part des difficultés qui entravent sa bonne marche. « Mis à part les problèmes de matériel didactique, les enfants des classes préscolaires n’ont pas accès à des jeux pouvant les divertir. Or, c’est très important pour l’enfant pédagogiquement. Et nous avons aussi des enseignants venant de la ville des Cayes qui éprouvent des difficultés parfois pour venir à cause du trajet et des mauvaises conditions de transport », raconte soeur Louizaire. Elle réclame en ce sens de l’Etat une sorte de subvention ou des frais de transport pour ces enseignants et tous les enseignants qui sont dans cette situation. Car, dit-elle, les enseignants des milieux urbains et ceux des milieux ruraux ont tous le même salaire.

En fait, malgré ces difficultés, cette école primaire, qui fonctionne du préscolaire à la sixième année fondamentale, n’a pas cessé de donner des résultats satisfaisants aux examens d’Etat. Des 27 élèves qui ont subi cette année les examens officiels de la sixième année, 25 d’entre eux ont réussi avec succès. « Les deux élèves qui n’ont pas réussi avaient été malades », a précisé la directrice, qui s’attendait quand même à la réussite de tous ses élèves.

Par ailleurs, la célébration de la messe, le dimanche 30 août, par l’évêque des Cayes, Mgr Guyre Poulard, entouré d’une dizaine de prêtres, a été un grand jour de retrouvailles pour les anciens dirigeants et élèves de l’école. Ça a été également l’occasion pour les élèves de se rappeler les meilleurs ou les pires moments vécus durant leur scolarité. Ils ont appelé à la collaboration de tous les habitants de Ducis pour protéger ladite école considérée comme un patrimoine national et sauver leur communauté délaissée par les autorités étatiques.

Durant toute cette célébration de ce cinquantenaire qui a coïncidé avec la fête patronale à laquelle a assisté le député Guy Gérard Georges, les festivaliers n’ont pas cessé de critiquer les autorités de l’Etat pour leur mépris du quartier concerné. En effet, délaissé, Ducis est surtout réputé pour son marché public, considéré comme l’un des plus grands du département du Sud. Il est privé d’électricité et d’infrastructures routières.

Valéry DAUDIER
[email protected]

 

Courtoisie Nouvelliste

Facebook Comments

About Author

Les Cayes

Les Cayes

Related Articles

Connect with:




money transfer