facebook

La Ville Des Cayes

News

 Breaking News

Clôture de l’atelier de formation sur l’apprentissage de la langue des signes dans la ville des Cayes

Clôture de l’atelier de formation sur l’apprentissage de la langue des signes dans la ville des Cayes
juillet 12
17:03 2016

La coordination départementale Sud du Bureau de la Secrétairerie d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées (BSEIPH) et la Direction Départementale Sud du Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) ont procédé à la clôture de l’atelier de formation sur l’apprentissage de la langue des signes le lundi 11 Juillet 2016 au local du complexe administratif des Cayes.
Lancé le lundi 6 Juin 2016 pour se terminer le lundi 11 Juillet 2016, cet atelier organisé par le BSEIPH-Sud et la Direction Départementale Sud du MPCE s’est déroulé pendant six (6) séances de deux (2) heures de temps chaque lundi, au local du complexe administratif des Cayes. Celui-ci est une démarche qui vise à faciliter l’accès des personnes handicapées particulièrement la communauté des personnes sourdes aux différents services disponibles dans les institutions publiques et privées dans la région Sud.
Réalisé à l’intention des cadres de l’administration publique, institutions privées, Organisations non gouvernementales (ONG) et des associations travaillant dans le domaine du handicap, ils étaient une cinquantaine de participants qui ont pu bénéficier de ces quelques techniques de communication de base en langue des signes qui leur permettront de côtoyer, de partager, de communiquer une information avec facilité à une personne sourde par le biais de la communication gestuelle.
Le coordonnateur Sud du BSEIPH, monsieur Pierre Renel Moïse se dit heureux de constater la volonté et l’enthousiasme des participants lors des diverses séances. « Leur détermination à apprendre la langue des signes pour franchir cette barrière de communication constitue un bon pas vers la participation et l’inclusion sociale des personnes sourdes », a-t-il proféré.
Le directeur départemental Sud du MPCE, Agronome Joseph ST-Phard, de son côté a félicité le coordonnateur Sud du BSEIPH pour l’initiative et a profité pour remercier le formateur Joël Joliva pour sa volonté à partager ses savoirs avec les autres. Toutefois, il a précisé que cet atelier est un début. Car dit-il : « 12 heures de temps ne suffisent pas pour apprendre une langue ».
Les participants s’estiment satisfaits de l’atelier et espèrent pouvoir assister dans un délai pas trop loin à d’autres séances en vue de pouvoir mieux communiquer avec les personnes sourdes et devenir aussi formateurs ont-ils affirmé.
« La langue des signes doit être divulguée et connue de tous. Je propose une émission de télé afin de permettre à toute la population de lier connaissance avec cette belle langue », a déclaré Joanne Janvier , une participante.
« L’apprentissage de l’alphabet ; Expressions de salutations et de connaissances ; Présentations ; Apprendre à compter ; Quelques mots usuels ; couleurs ; Les jours ; Les mois ; Dire oui ; Dire non ; constituent entre autres le contenu de cet atelier ».
Notons que les personnes avec un Handicap auditif, soit de naissance ou dû à une maladie ou à un accident représentent 9 % de la société haïtienne selon un travail réalisé par le Ministère des Affaires Sociales et du Travail (MAST) et la Secrétairerie d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées (SEIPH) portant sur : « La politique nationale du handicap, les grandes orientations, 2009». D’où la nécessité pour tous de se prémunir des techniques de communication en langue des signes afin de franchir cette barrière de communication et de participer à l’inclusion sociale des personnes sourdes.
La langue des signes est un langage mimique. Ce langage repose sur un certain nombre de procédés qui permettent d’exprimer par un geste défini, les objets de la nature, les actions, les sentiments. Etc.
James NONÇANTl.

Facebook Comments

About Author

James NONCANT

James NONCANT

Related Articles

Connect with:




money transfer