facebook

La Ville Des Cayes

News

 Breaking News

Karavan Tek-Tek: une première manche gagnée pour le Conatel

Karavan Tek-Tek: une première manche gagnée pour le Conatel
août 17
16:18 2016

La première édition de la Karavan Tek-Tek a été réalisée par le Conatel, une occasion pour la population cayenne d’interroger les deux opérateurs sur leurs différents produits et services. Souvent acerbes par rapport à la qualité des services, les consommateurs de cette partie du pays en ont profité pour solliciter de meilleurs services. Les responsables promettent de donner suite aux revendications des clients.

La première édition de la Karavan Tek-Tek a eu lieu à la ville des Cayes, du 12 au 14 août en cours, à l’occasion de la Notre-Dame. Cette activité a permis aux deux opérateurs de téléphonie de rencontrer les consommateurs afin de présenter les services et les nouvelles offres de ces deux compagnies. Au cours de ces trois journées d’échanges, ils étaient nombreux jeunes et moins jeunes qui ont visité les kiosques de l’institution régulatrice, de la Natcom ainsi que ceux de la Digicel. Cette activité a permis également au directeur du Conseil national des télécommunications de présenter l’institution qu’il dirige, le rôle du régulateur en vue de résorber les problèmes de ce secteur.

«L’objectif poursuivi à travers cette activité, selon Jean Marie Altéma, directeur général du Conatel, est de tisser les liens entre consommateurs et opérateurs. Il s’agit, entre autres, d’une campagne d’éducation et d’information.» Ainsi, les visiteurs ont été gâtés. En plus des informations, ils pouvaient utiliser le signal Internet gratuitement, les deux opérateurs d’ailleurs ont fait des heureux en mettant à leur disposition, dans un espace bien arrangé, des matériels utilitaires. Des cartes de recharge, des boîtes à lunch, des valises ainsi que d’autres objets ont été distribués.

Durant cette caravane, les consommateurs avisés ont eu l’opportunité de mieux comprendre les produits et les services offerts. Plus que de simples messages publicitaires, les opérateurs ont entrepris des activités visant à fidéliser leurs clients en leur présentant les avantages comparatifs. «Dans la communication, il n’y a pas mieux que le face-à-face. Aussi, les clients des deux institutions avaient l’opportunité, explique Pierre-Richard Gaurin, expert en matière technologie de la Digicel, d’identifier directement les problèmes auxquels ils sont confrontés.»

Tout en félicitant l’institution régulatrice, le responsable de la compagnie rouge et blanc a fait savoir qu’il a dressé une liste de griefs auxquels il comptait donner suite dans un bref délai. « Nous promettons à nos consommateurs d’améliorer la performance du réseau afin d’offrir chaque jour un service standard qui défie toute concurrence », a déclaré M. Gaurin.

Abondant dans le même sens, le responsable d’optimisation de réseau de la Natcom, Alexandre Romulus, a indiqué qu’il s’agit d’une activité importante pour les deux institutions rivales. «La caravane, a-t-il poursuivi, permet d’établir une relation de proximité avec les clients. Ce dernier se montre plutôt soucieux des services offerts. Cette caravane nous permet d’atteindre un nombre important de consommateurs désireux de mieux comprendre nos services. Ce sont eux qui conditionnent notre existence. C’est pourquoi nous prenons le ferme engagement de satisfaire leur demande », a fait remarquer M. Romulus.

Entre expositions, démonstrations de drone et explications sur les produits des deux compagnies, le directeur général du Conatel en a profité pour rappeler les vertus de la technologie. M. Altéma a ainsi recommandé à la population cayenne d’utiliser les outils technologiques en vue du développement économique et social. À travers le monde, les transactions électroniques connaissent un essor important. C’est pourquoi des entrepreneurs sociaux s’approprient la technologie afin de fournir des services d’intégration à des communautés.

Gràce à cette caravane, le Conatel a réussi un grand coup. Durant les trois jours, la compétition tournant autour des produits et des services. Fier du succès de cette première manche, l’organe régulateur promet de multiplier ces initiatives novatrices afin de placer les opérateurs face aux consommateurs en vue de meilleurs services. Le cap est déjà mis sur la ville du Cap où d’autres institutions évoluant dans le secteur devraient y prendre part.

Jose Fletcher Source Le Nouvelliste

Facebook Comments

Related Articles

Connect with:




money transfer