facebook

La Ville Des Cayes

News

 Breaking News

Quand le ciel nous tombe sur la tête……

Quand le ciel nous tombe sur la tête……
octobre 21
16:16 2016

C’est comme si de ce côté le ciel nous tombait sur la tête. Comme si dans cette ville, tout ce qu’on vit maintenant n’était qu’un mauvais rêve et que peut-être, quelqu’un, – que sais-je – nous en sortirait en nous réveillant et que tout redeviendrait comme avant. Avant Mathieu, je veux dire. C’est que, après un peu plus de deux semaines du passage de cet ouragan qui aura dévasté le département et marqué au fer rouge toute une population, la nature n’en a pas encore terminé avec nous. En effet, après cette pluie fine qui aura duré toute la journée du jeudi, c’est quasiment un déluge qui s’abat sur la ville des Cayes et ses environs. Alors que la population ne s’en est même pas encore remise des traumatismes du passage de Mathieu. Ils sont des milliers aujourd’hui à ne pas avoir un toit sur la tête. Ce mauvais temps vient donc ouvrir une plaie non encore cicatrisée dans la mesure où la population est aux abois livrée à elle-même.
Qui viendra à son secours? Certainement pas les ONGS qui pour la plupart sont à la recherche de publicité lorsqu’elles ne font pas tout bonnement du cinéma. Encore moins le gouvernement qui jusqu’à date n’a jamais effectué une visite formelle dans le département.
Quant aux élus du peuple, on sait que la grande majorité réside à Port-au-Prince, se pavane dans des voitures luxueuses que l’argent de leurs mandants leur aura achetées et n’a que faire de la situation qui prévaut dans le département.
Pourvu qu’ils gardent leurs privilèges !

Pourvu que le peuple lui ne soit pas au bout de sa patience et de sa Résilience !
Car il est évident et clair que la population devra s’en sortir seule. Sans l’aide de personne. Ni des ONGS qui jusqu’à présent ont été incapables d’apporter l’aide dans les zones reculées de l’arrière-pays par faute d’accès. Ni du gouvernement qui cependant lui doit aide et protection. Seule la population devra faire face aux épidémies et particulièrement contre le choléra qui est déjà un peu partout présent.
Puisse ce second coup que nous assène la nature, – par les comptes qu’elle nous demande – nous interpeller tous et nous permettre de tirer les leçons qui s’imposent! Puisse surtout notre génération faire preuve de dépassement pour mener à bien cette mission qui est de construire une autre Haïti pour la jeunesse et lui servir ainsi de modèle. Elle aura alors fait oeuvre qui vaille. Que Dieu nous vienne en aide et que Notre-Dame nous accompagne !

Facebook Comments

About Author

Marie May Fourcand

Marie May Fourcand

Related Articles