facebook

La Ville Des Cayes

News

 Breaking News

Haïti a commencé une campagne de vaccination contre le choléra dans les zones les plus affectées par l’ouragan Matthew

Haïti a commencé une campagne de vaccination contre le choléra dans les zones les plus affectées par l’ouragan Matthew
novembre 11
08:34 2016

Un grand contingent de superviseurs nationaux, d’infirmières, d’agents de santé et de crieurs sont mobilisés par le Ministère de la Santé et de la Population d’Haïti pour vacciner près de 800 000 personnes qui vivent dans 16 communes des départements du Sud et de Grand’Anse, les zones les plus affectées par l’ouragan Matthew il y a un mois.

La campagne, qui compte sur l’appui de l’Organisation panaméricaine de la Santé/Organisation mondiale de la Santé (OPS/OMS) et d’autres partenaires, a démarré hier et se prolongera jusqu’au 14 novembre. L’objectif est de réduire la morbidité et la mortalité causées par le choléra et d’empêcher la propagation de la maladie dans d’autres départements du pays.

Pour assurer une protection générale, le vaccin sera administré à toutes les personnes âgées de plus d’un an qui vivent dans les 16 communes sélectionnées. Selon les experts, ce vaccin peut aider à éviter entre 60% et 70% des cas graves de choléra.

Dans le cadre de cette campagne de vaccination, l’OPS/OMS a mobilisé un groupe d’épidémiologistes et d’experts en vaccination pour un accompagnement technique des opérations. Les vaccins fournis par l’alliance GAVI sont déjà sur le terrain depuis plusieurs jours; l’ONG internationale Medical Corps (IMC), UNICEF et d’autres partenaires de la vaccination disposent déjà des divers éléments leur permettant de commencer la campagne, tels qu’une chaîne du froid fiable pour préserver les vaccins, des actions de mobilisation sociale et l’appui logistique pour les équipes de vaccination.

La ministre de la Santé d’Haïti, Daphnée Benoit Delsoin a souligné que «la vaccination est un outil pour contrôler le choléra; c’est une mesure supplémentaire pour obtenir l’élimination du choléra en Haïti». La ministre a lancé la campagne et administré la première dose du vaccin oral contre le choléra aux Cayes, en compagnie des autorités locales (maire, parlementaires et représentant du Président au niveau local).

«La vaccination est un complément aux autres mesures préventives», a signalé Jean-Luc Poncelet, représentant de l’OPS/OMS en Haïti lors du lancement de la campagne. «Chaque personne doit être le leader du changement: chloration journalière de l’eau à la maison, boire de l’eau potable, se réhydrater en cas de diarrhée, rechercher le traitement. Pour éviter les décès, les services de santé sont disponibles et fonctionnent», a-t-il ajouté.

Depuis que l’ouragan Matthew a ébranlé Haïti le 4 octobre, une augmentation significative de cas suspects de choléra et de décès a été enregistrée dans divers endroits des départements du Sud et de Grand’Anse.

Outre la campagne de vaccination, les autorités nationales insistent fortement sur l’importance de fournir de l’eau sûre et font constamment appel à la population pour qu’elle pratique les mesures d’hygiène pour le lavage des mains et la consommation des aliments.

Les efforts de contrôle de l’épidémie de choléra en Haïti seront confrontés à de multiples défis et c’est la raison pour laquelle le gouvernement et les organisations humanitaires, dont l’OPS/OMS, lance un appel à la communauté internationale pour qu’elle continue d’envoyer des contributions, permettant ainsi de soulager les besoins de la population et de sauver de nombreuses vies.

Contact pour les médias

Leticia Linn Campana
OPS/OMS
Téléphone: +1 202 974 3440
Portable: +1 202 701 4005
Courriel: [email protected]

Donna Eberwine-Villagrán
OPS/OMS
Téléphone: +1 202 974 3122
Portable: +1 202 316 5469
Courriel:[email protected],

Facebook Comments

About Author

mgattereau

mgattereau

Related Articles

Connect with:




money transfer