facebook

La Ville Des Cayes

News

 Breaking News

Marie-Alice Théard : un geste du coeur pour la Grand’Anse et le Sud

Marie-Alice Théard : un geste du coeur pour la Grand’Anse et le Sud
novembre 16
06:56 2016

Nichée rue Magny à Pétion-Ville, la galerie Festival Arts. Tenue depuis plus de trente ans par l’historienne de l’art et écrivaine Marie-Alice Théard, cet espace est, depuis le 25 octobre, le plateau d’un geste d’amour et de solidarité. En effet, à travers une vente aux enchères, artistes peintres, artisans et particuliers ont offert gratuitement des œuvres à la galerie pour aider à l’acquisition de dix appareils de fumigation pour la ville des Cayes et des villes avoisinantes, comme Torbeck, Maniche, Camp-Perrin, Cavaillon, etc.
Ce mardi-là, l’évènement a rencontré un grand succès. Et aujourd’hui encore, les gens continuent à donner. Madame Théard, satisfaite de la tournure, a déclaré : « Je suis contente de voir que ce mouvement de solidarité arrive à toucher autant de monde. » Elle n’a pas manqué de vanter les mérites du peuple haïtien qu’elle qualifie de peuple moderne. Elle illustre ses propos en citant la manière dont les esclaves à l’époque coloniale épargnaient leurs nouveau-nés du système esclavagiste en leur ôtant la vie. Selon elle, c’est cette même solidarité qui a porté des inconnus à sauver d’autres parfaits inconnus le 12 janvier 2010. Elle voit en ces gestes des expressions hautement spirituels.
Originaire des Cayes, Marie-Alice Théard, qui a fréquenté le lycée Philippe Guerrier, reste reconnaissante et pense, par ce geste, remettre ce qu’elle a pris de cette cité. Il est apolitique, et elle le clame : « Je suis convaincue qu’il faut qu’on sépare les actions citoyennes de la politique. »
Pour l’heure, environ 40 artistes ont rejoint la cause. Plus de 20 tableaux attendent d’être renchéris au local de Festival Arts. Citons, entre autres, de magnifiques tableaux de Geneviève Vanté, Grégory Vorbe, Frankétienne, Alix Xavier, Albert Desmangles, Kristo, Frantz Alliance, etc. Phelicia Dell a offert des sacs de sa collection « Vèvè », des particuliers ont aussi fait don de tableaux ou d’autres objets artistiques de leur collection personnelle. « Ce geste est tout à fait remarquable ! », s’exclame la commissaire d’exposition.
En visite dans le Sud après le passage de Matthew, Marie-Alice avoue être en proie à une profonde indignation. « Il est temps de prendre en main le destin de ce pays. Si on peut réunir 52 millions pour des élections, si on peut organiser deux carnavals par an, on peut tout aussi avoir un hôpital décent, des abris respectant les normes, une meilleure vie pour la population… »
« Je suis une arrière-grand-mère, et j’aimerais avant ma mort entendre dire : Nou bèl, nou la ! »
La galerie Festival Arts est ouverte de 10 h a.m. à 5 h p.m. Les gens peuvent passer voir les œuvres et faire une offre. Ceux qui ne peuvent pas partir avec une œuvre doivent être tout aussi en état de faire un don de n’importe quel montant, même d’une valeur minimale de 5 USD par chèque au nom de l’organisation « Food for the poor » qui pilote les achats de matériels pour la fumigation.

Meem Shoomeatove Vincent le nouvelliste

Facebook Comments

About Author

Les Cayes

Les Cayes

Related Articles

Connect with:




money transfer