facebook

La Ville Des Cayes

News

 Breaking News

Jardin Botanique des Cayes ou « Haïti verte » : Marque d’innovation de protection environnementale, un modèle à reproduire

Jardin Botanique des Cayes ou « Haïti verte » : Marque d’innovation de protection environnementale, un modèle à reproduire
juillet 29
06:19 2017

En Septembre 2003, un jeune ingénieur agro forestier haïtien originaire de Maniche dota la ville des Cayes d’un jardin botanique avec pour objectifs de préserver la biodiversité végétale du pays et favoriser le développement de l’écotourisme dans le département du Sud. Le premier en Haïti, cette action novatrice et durable pour la protection de l’environnement dans la 3ème ville du pays est aujourd’hui admirée par plus d’un.
Entre le désir de rencontrer William Cinéa, le jeune ingénieur forestier fondateur du jardin botanique des Cayes, la soif de découvrir la splendeur de cet espace vert et le goût d’acquérir de nouvelles connaissances sur la nature, les plantes en particulier ; « Environ 15 000 visiteurs côtoient annuellement le jardin », atteste Natacha Beaussejour Marion, l’administratrice de ce conservatoire de plantes.
Résidant en Haïti, dans des pays voisins ou lointains ; Ils sont des élèves, étudiants ou chercheurs, des enseignants ou professeurs, des membres d’association, des groupes ou responsables religieux, des leaders politiques, des amants de la nature et des touristes nationaux ou internationaux qui sont séduits tant par l’ingéniosité du concepteur et l’attrait de ce merveilleux espace.
« C’est pour la première fois que je visite le jardin botanique des Cayes et je suis émerveillée de voir toutes ces plantes qui se trouve par ici. C’est un paradis. De plus, j’ai pu apprendre la famille de chaque plante, leur nom créole, leur nom français, leur nom scientifique, leur utilisation et leur origine. C’est le travail d’un vrai génie.», raconte tout essoufflée Marjorie Abellard, étudiante en 4ème année à l’Ecole des Sciences Infirmières Hosanna (ESIH) où environ une trentaine d’étudiantes accompagnées de leur professeur d’écologie Bergomy Hercules, ont laissé Léogâne le mercredi 7 juin 2017 pour visiter le jardin et lier connaissance avec principalement les plantes médicinales.

Présentation du jardin

Fondé le 3 septembre 2003, le jardin botanique des Cayes est situé à quelques kilomètres de l’entrée de la ville, numéro 24, à Bergeaud, sur la route nationale #2. Entre institution scientifique et destination paradisiaque, celui-ci est aménagé sur une superficie de 8 hectares où environ 300 espèces de plantes classées en ornementales, forestières, fruitières, médicinales et endémiques sont conservées et réparties dans des endroits bien déterminés. Un espace pour la conservation des plantes natives et endémiques, un espace horticole, une zone conçue pour l’attraction des visiteurs, un jardin écologique, un jardin ethnobotanique et un endroit pour la production des pépinières. Un véritable laboratoire environnemental pour l’observation et l’expérimentation des connaissances apprises en botanique et un site touristique vert dans le département du Sud.
« La mission du jardin botanique des Cayes est de connecter le public avec la nature», Précise l’agro forestier

Une action novatrice et durable pour la protection de l’environnement en Haïti

Face à la dégradation préoccupante de notre environnement depuis bon nombre d’années, en juillet 2000, après ses études en foresterie en République Dominicaine, William Cinéa décida de mettre sur pied une pépinière d’arbres fruitiers, de forestiers et de plantes ornementales sur une superficie d’1/4 hectares pour la reforestation d’Haïti avec pour slogan  » Une Haïti verte pour une économie ferme ». « Haïti verte » a pris naissance.
En Avril 2003, suite à une visite des jardins Bahai en Israël, l’idée de créer un jardin botanique à la hauteur de ce dernier lui est montée par la pensée, car dit-il : « Haïti a beaucoup plus d’eau, de diversité de plantes et de montagnes qu’eux. » Ainsi avec ce jardin comme modèle, il créa en septembre 2003, le jardin botanique des Cayes
«Le premier en Haïti, son implantation constitue aussi une exigence de la constitution Haïtienne en son article 256, qui fait injonction à l’Etat, dans le cadre de la protection de l’environnement, de procéder à la création et à l’entretien de jardins botaniques et zoologiques en certains points du territoire», souligne- t-il. A la fois fier et insatisfait, il ne se contente pas d’avoir créé le jardin botanique des Cayes, la vision de l’homme forêt est beaucoup plus large. «Mon plus grand rêve est de voir la création du jardin botanique national d’Haïti une réalité et de participer à implanter un jardin botanique dans chaque département du pays», claironne-t-il sans cesse.
Dans un pays en mal de bonnes pratiques environnementales et agricoles, le jardin botanique des Cayes est un modèle vivant de la possibilité de revitaliser la flore haïtienne. « Il peut servir de modèle à reproduire afin de préserver le faible reste de la biodiversité végétale haïtienne et de développer l’écotourisme dans le pays » a signalé William Cinéa.
.
James NONÇANT

Facebook Comments

About Author

James NONCANT

James NONCANT

Related Articles